LE CBD EST-IL REPÉRÉ LORS D'UN TEST SALIVAIRE?

Depuis sa découverte en 1947, la molécule de CBD ne cesse d'alimenter les débats politiques, sociaux et médicaux, même parfois médiatiques. Tout d'abord, nombre d'études ont prouvé ses bienfaits pour le corps et l'esprit, avec notamment sa faculté de réduire le stress et l'anxiété, son effet anti-inflammatoire, la capacité d'amélioration de la qualité du sommeil et sa faculté de stabiliser l'humeur.

En plus, cette molécule ne contient que très peu d'effets secondaires, et ne possède pas d'effets psychotropes. Ce qui signifie qu'en consommant du CBD, on ne retrouve pas cette sensation d'être "high" que certains avaient avec le cannabis, qui est d'ailleurs illégal. Pour être consommé en France, le CBD, lui, doit contenir moins de 0,2% de THC pour être légal. Mais alors, en quoi le test salivaire serait-il un problème ?

En quoi consiste un test salivaire ?

Sachez tout d'abord que le test salivaire est particulièrement utilisé par les forces de l'ordre afin de détecter la présence de certaines drogues dans l'organisme d'une personne qui ne devrait pas en avoir, dans une situation particulière. Redoutablement efficace, il suffit de prélever la salive d'un contrevenant pour détecter immédiatement la présence d'un produit illicite. Un cas de changement de couleur, le test indique que la personne à qui il a été fait a récemment consommé de la drogue, reste à déterminer de quel type il s'agit.

Dans la plupart des cas, le test salivaire est utilisé par les forces de l'ordre lors de contrôles routiers. N'importe quelle personne dont elles jugent l'attitude suspecte peut ainsi être arrêtée et contrôlée. Mais ces tests ne sont pas seulement faits lorsqu'une personne se trouve à bord d'un véhicule en circulation, mais bien pour déceler tout comportement suspect. En France, la consommation de drogue est interdite et peut entraîner jusqu'à 4 500 euros d'amende, deux ans de prison et six points en moins sur le permis de conduire et trois ans d'annulation de permis.

Le cannabis, dont la culture et la consommation sont interdites en France, peut être détecté jusqu'à 6 à 11 heures après sa consommation, pour un usage occasionnel et jusqu'à huit jours pour un usage régulier.

Le CBD et le test  salivaire

Avec le test salivaire, les forces de l'ordre cherchent essentiellement des traces de THC. Celui-ci étant à l'origine de l'effet "high" du cannabis généralement. Le THC peut provoquer des manifestations délirantes, des hallucinations, un isolement ou encore un sevrage compliqué.

Mais étant donné qu'il est présent en très petite quantité dans le CBD, moins de 0,2%, il ne provoque pas ces effets psychotropes. Le CBD a ainsi moins de chance d'être repéré lors d'un contrôle au test salivaire. Cependant, si votre consommation de CBD est importante, il est possible que la quantité de THC dans votre sang soit plus importante, et ainsi qu'il soit détecté.

Malgré sa démocratisation, il est de votre devoir de réguler votre consommation de CBD, même si le taux de THC de ces produits est moindre.

En revanche, le CBD n'est pas le produit le plus recherché lors d'un test salivaire, puisqu'il ne modifie pas l'humeur et n'a pas d'effet psychoactif. Certains modes de consommation peuvent cependant faciliter la positivité du test salivaire. Ainsi, les fleurs de CBD présentent un risque plus important de positivité, alors que les huiles, elles, engendreraient plus de négativité.

Soyez responsables !

Le CBD peut comporter un effet secondaire sur les consommateurs pouvant être dangereux. Malgré ces effets médicinaux, très prisés chez certains, le CBD n’est pas un médicament. N’oubliez pas de consulter un médecin en cas de graves problèmes de santé, avant de vous lancer dans la consommation de CBD. La consommation de CBD peut causer des épisodes somnolents sur le consommateur, si elle est trop importante par exemple. 

Attention lorsque vous prenez la route, la fatigue est également l’un des principaux facteurs de risques d’accidents. Soyez donc responsables et vigilants et ne prenez pas la route lorsque vous ressentez une grosse fatigue, ou même une fatigue passagère. Vous pourriez être victime d’un accident ou en causer un. 

Il est donc conseillé d’éviter de consommer du CBD juste avant de conduire, ou même quelques minutes avant. Il est plus responsable de prendre le volant sans consommer. Le CBD est connu pour son effet relaxant et facilite grandement le sommeil, raison pour laquelle conduire après en avoir consommé est fortement déconseillé.

Comme pour certains médicaments, les effets secondaires varient d’une personne à l’autre et peuvent parfois être totalement inexistants chez certains consommateurs. Mais, parfois l’effet ne se fait pas sentir, mais cela ne signifie pas qu’il n’existe pas, en tout cas pas à l’instant T. 

Ajouter un commentaire