EST-IL DANGEREUX DE CONDUIRE APRES AVOIR PRIS DU CBD?

La conduite est-elle déconseillée après avoir pris du CBD ? Le canabidiol est un cannabinoïde présent dans le cannabis. Le consommer, sous quelques formes que ce soit, peut provoquer une somnolence et des vertiges en fonction de la concentration en CBD. Nous vous déconseillons donc de prendre le volant après votre consommation. Qui plus est, si vous êtes contrôlé par la gendarmerie, le test salivaire détectera des traces et sera positif.

Ces effets de somnolence sont secondaires, le canabidiol étant à première vue inoffensif avec la sensation d’apaisement qu’il procure. Mais attention, le CBD agit tout de même sur le cerveau, et augmente les niveaux de GABA et d’anandamide. Ainsi, il provoque une relaxation rapide et puissante qui peut agir sur votre conduite.

Le CBD responsable d’accidents de la route ?

Nous vous conseillons fortement de ne pas conduire sous l’emprise du cannabidiol, même si elle est minime. Si vous souhaitez tout de même prendre le volant, préférez des doses de CBD faibles. N’oubliez cependant pas que beaucoup d’accidents de la route sont dus à une consommation de cannabidiol.

 

Les dernières traces de CBD disparaissent après environ six heures. C’est le délai minimum qu’il vous faut attendre avant de conduire. Si vous prenez votre voiture pour travailler la journée, attendez le soir pour consommer du CBD. Même si cette consommation ne représente pas un danger extrême, vous pouvez mal réagir derrière votre volant.

Les effets secondaires

Les effets secondaires du CBD ne sont pas alarmants, mais ils existent tout de même. En voici le résumé. Le CBD peut provoquer une baisse de la pression artérielle, si vous prenez une grosse dose d’huile de CBD. Cette diminution de la pression artérielle peut provoquer des vertiges et des étourdissements. Sa consommation peut également provoquer des nausées.

 

En activant les récepteurs endocannabinoïdes, le CBD provoque parfois une sensation de bouche sèche. Il n’y a pas de conséquence à cet effet secondaire. Enfin, des épisodes de somnolence ou d’insomnie peuvent être notés.

Un point législatif

Malgré notre conseil, de ne pas prendre de CBD avant de conduire, le produit est autorisé en France, tant que les ingrédients qu’il contient ne dépassent pas le taux de THC de 0,2 %. Cette réglementation concerne la contenance et non le produit fini.

 

Le dérivé du chanvre peut donc être acheté et consommé en toute légalité. 

Ajouter un commentaire

1 commentaires

michael Rolando - 05/11/2021 15:38:41


recherche des aromes naturel sans effet de fraicheur