Nos meilleurs variétés de Cannabis légal ( CBD )

Comment vapoter du CBD ?

- Catégories : Default

Comment vapoter du CBD ?

De plus en plus populaire chez les consommateurs de CBD, le vaporisateur est un accessoire pratique et ergonomique qui permet d’inhaler les fleurs et les résines de CBD de façon totalement saine. Si vous êtes un ancien fumeur, ou si vous désirez arrêter de fumer des joints, vous allez être conquis par cette méthode qui permet de consommer du cannabis sans les effets néfastes du tabac et de la combustion. Que vous l’utilisiez à des fins récréatives ou thérapeutiques, le vaporisateur permet de conserver tous les arômes du chanvre, de stabiliser la température de chauffe, et de protéger vos voies respiratoires. En plus, vapoter permet d’obtenir des effets relaxants quasi instantanés, contrairement à certains modes d’administration qui peuvent prendre plusieurs minutes à plusieurs heures. Pour profiter des multiples bienfaits du vaporisateur, il est important de comprendre son fonctionnement et son mode d’utilisation.

Investissez dans un vaporisateur de qualité

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est fortement recommandé d’investir dans du matériel de qualité. Pour préserver votre santé, vous devez absolument choisir un modèle fiable et recommandé par d’autres consommateurs. Ensuite, vous devez choisir un modèle qui s’adapte aux produits que vous consommez : huile, cire, fleur, ou résine. Certains modèles sont très polyvalents, tandis que d’autres se limitent aux fleurs classiques. Privilégiez un chauffage par convection, plutôt qu’un chauffage par conduction. Avec un chauffage par convection, l’extraction des cannabinoïdes est homogène, les arômes sont parfaitement conservés, et les principes actifs sont au maximum de leur potentiel.

Préparez votre fleur ou votre résine de CBD

Lorsque vous avez votre vaporisateur et votre produit devant vous, il ne vous reste plus qu’à effriter et à tasser. Vous pouvez effriter à la main ou à l’aide d’un grinder, cela vous permettra ensuite de tasser la weed d’une façon plus homogène, et ainsi, de bénéficier d’une vapeur douce, épaisse, et savoureuse. Si vous voulez que l’effritement soit parfait, et si vous voulez effriter facilement toutes les sortes de weed, même les moon rocks qui sont particulièrement dures, vous pouvez investir dans un grinder électrique qui vous facilitera la tâche.

Pour tasser le produit dans la chambre du vaporisateur, vous devez tout simplement le remplir, sans en mettre de trop. La façon dont vous allez tasser va définir la quantité et la qualité de la vapeur. Soyez donc minutieux et respectez la taille du réservoir. Si vous avez déjà utiliser un bang ou une pipe, le fonctionnement est similaire.

Réglez la bonne température

Pour optimiser votre expérience avec le vaporisateur, vous devez toujours régler la température entre 160 et 220 degrés celsius. En dessous de 160 degrés, l’évaporation ne sera pas efficace. Au dessus de 220 degrés, vous allez brûler le produit, vous irriter la gorge, et émettre des substances toxiques. Bien entendu, vous pouvez adapter la température selon votre expérience et votre ressenti. Par exemple, vous pouvez baisser la température si votre beuh est très sèche, et inversement si elle est trop humide. Par précaution, essayez toujours de respecter la fourchette de 160 à 220 degrés.

Inhalez progressivement

Maintenant que votre vaporisateur est chaud et que votre produit est à l’intérieur, il ne reste plus qu’à inhaler progressivement. Commencez par prendre quelques taffes courtes, et inhaler doucement sans forcer. Rien ne sert de vouloir prendre des longues taffes pour avoir plus de fumée. Le vaporisateur est un accessoire performant qui est prévu pour créer de la fumée douce mais bien épaisse, rien qu’en tirant quelques taffes légères.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire