Allemagne : Lidl contraint d’arrêter la vente de produits à base de CBD

Des offres de CBD en grande surface ? C’est ce que proposait le distributeur Lidl, en Allemagne, via une offre lancée en août. Alors que les offres fleurissent partout dans le pays, la chaîne discount a tenté de se mettre en vogue. Mais voilà qu’à la fin du mois d’août, Lidl a été contraint de stopper la vente de ces produits, et a invité tous les clients à ramener les marchandises en magasin.

Un taux de THC trop élevé

La raison de ce rappel ? Le THC. En effet, le tétrahydrocannabidiol est un cannabinoïde présent dans la plante de cannabis qui possède des propriétés psychoactives, agissant sur le psychisme et pouvant modifier le rythme cérébral. Chez nos voisins allemands, tout comme sur le territoire français, l’achat et la vente de CBD sont licites, pourvu qu’il contienne moins de 0,2% de THC.

Pour le cas de Lidl, les produits mis en vente auraient concentrés un taux trop élevé de THC, leur vente serait donc interdite.

Quels produits ont été concernés ?

Ce sont au total 21 produits qui ont été référencés. Les tisanes Tea of Mind, les barres protéinées Euphoria, les biscuits au chocolat ou à la canneberge et au hash de la marque Mary & Juana ont notamment été rappelés. L’ensemble de ces produits ont été fabriqué par l’entreprise tchèque Euphoria Trade, puis distribué par l’entreprise Green Dealer.

La décision a été portée par le procureur de Heilbronn, dans le sud de l’Allemagne. Une enquête est, pour l’heure, en cours.

Ajouter un commentaire